Friday, February 22, 2013

A poem - Le goudron, Brigitte Fontaine

Allons nous promener, quel bonheur d'être né
Le chemin est si beau du berceau au tombeau
J'ai perdu mes lunettes, ça va être la fête

Les soldats sont partis, couverts de confettis
Le temps est un bateau, la terre est un gâteau

Le monde est un Jardin, tenons nous par la main
Le chemin est si beau du berceau au tombeau
Nous nous promenerons dans l'odeur du goudron

Dans les papiers qui trainent, blancs comme des migraines
Blancs comme des mals blancs, prêt des chantiers dormants

Gavons nous de beignets, de frites et de poulets
Le chemin est si beau du berceau au tombeau
Nous irons voir flamber, la ville tuméfiée

...